4e EEF 2011

 

 

 

 

Du 19 au 24 juillet, s’est tenue au Palais des Congrès de Nouakchott (Mauritanie), sous l’égide de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), en partenariat avec le gouvernement du pays hôte à travers le Ministère chargé de la jeunesse  et la CONFEJES, la 4ème Ecole d’été de la Francophonie qui fait suite à celles tenues en 2008 à Casablanca (Maroc), en 2009 à Ouagadougou (Burkina Faso) et en 2010 à Tunis (Tunisie).

Cette 4eme édition de l’École d’été de la Francophonie a été placée sous le thème « Jeunesse, migrations internationales et développement dans l’espace francophone ».

L’ouverture de cette 4ème Ecole d’été a été présidée par le Secrétaire général du Ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports de la Mauritanie, en présence de Monsieur Ousmane Paye, Conseiller spécial du Secrétaire général de la Francophonie, de Monsieur Youssouf Fall, Secrétaire général de la CONFEJES, de Monsieur Sériba Mahaman Lawan, Directeur de la Jeunesse de l’OIF, assistés de leurs collaborateurs ainsi de plusieurs invités et experts.

 

 

 

 

 

 

Cent (100) jeunes participants de 18 à 30 ans dont quarante (40) jeunes filles sont venus de trente-quatre (34) pays Francophones membres de l’OIF.

A travers cette activité, il s’agissait pour l’OIF de mener des réflexions surle thème «Jeunesse, migrations internationales et développement dans l'espace francophone »autour des quatre (04) ateliers suivants :

 

 

  • Coopération au développement des TIC ;
  • Création et gestion de micro-entreprises ;
  • Droits fondamentaux des travailleurs migrants ;
  • Impact des migrations sur l'environnement.

Ainsi, dans une ambiance à la fois studieuse, multiculturelle et conviviale, l’Ecole d’été de la Francophonie de Nouakchott 2011 a offert l’occasion aux jeunes francophones de s’informer pleinement sur la Francophonie et ses actions, de se rencontrer, d’échanger avec les autorités de la Francophonie et de suivre des formations pour renforcer leurs capacités d’action dans les domaines d’intervention prioritaires de la Francophonie.

Cette éditiona a aussi permis de développer différents réseaux thématiques jeunesse de la Francophonie :

  • « Jeunesse, droits de l’homme, démocratie et paix » ;
  • « Jeunesse et culture numérique » ;
  • « Jeunesse et développement durable ».

A l’issue des travaux, d’importantes réflexions sur les situations socioculturelles, politiques, économiques, technologiques et environnementales ont été menées et des recommandations pertinentes ont été formulées.

En marge des travaux, il a été organisé des visites au musée de Nouakchott et sur un site de fixation de dunes mobiles en vue de la lutte contre la désertification.

CEDRICK MULAMBA, Chargé de Communications/CERVEA

MAURITANIE NOUAKCHOTT

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site